Insalubrité de la Ville de Niamey :Notre responsabilité collective.

 Insalubrité de la Ville de Niamey :Notre responsabilité collective.

Nous ne cesseront pas de le rappeler la Ville de Niamey est sale. En tout cas pour s’en convaincre, il suffit de faire un tour dans les quartiers centraux et périphériques de la capitale tels que Boukoki, Lazaret, Saga, recasement, Karagué, kalley Est, Talladjé, Lossogoungou, Niamey 2000, Gamkalé, Liberté, etc. Le paysage de la Ville laisse toujours à désirer malgré les efforts des autorités municipales, le problème d’insalubrité persiste.

Cette situation doit nous interpeller tous afin que chacun, chaque citadin s’implique et joue son rôle dans la gestion de nos déchets à commence par l’Etat à travers ses démembrements (le Ministère de l’Environnement et de la Lutte Contre la Désertification, le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le Ministère de la Santé Publique, le Ministère de l’Urbanisme, le Ministère de l’Education Nationale, etc. ), les collectivités de la Ville de Niamey, les entreprises publiques du secteurs, les organisations de la société civile, les bailleurs de fonds du secteur et surtout la population. Cela ne saurait être possible qu’à travers le respect des lois qui encadrent la gestion des déchets, la sensibilisation, la communication et les sanctions des actes et comportements d’insalubrité.

Agissons ensemble !

Mahamadou Ibrahim /REJEA